Rotigus AoS 40k !

400€ : Vendu 🙂

Salut à tous !

Voici sans doute la seule figurine sur laquelle j’ai passé un peut de temps en 2018… Rotigus le Généreux.

Selon l’histoire de ce personnage peut ragoûtant, il fait partie des grandes légions de Démons de Nurgle. À default d’étres belles, ce sont des créatures joyeuses qui vivent comme une grande familles rigolarde sous le regard bienveillant de leur « Grand Père Nurgle », dieux de la pestilence et de la mort, mais aussi de la vie et de la renaissance (sous forme d’asticots, mouches, bactéries etc…). Bref, le genre de copain que l’ont invite pas, même pour un déménagement :).

Dans toutes cette bande de joyeux monstres, ce dressent les Grands Immondes. D’énorme créatures pachydermiques, puissantes et protectrices envers leurs petits camarades… Et parmi ces monstruosités, Rotigus est sans aucun doute le plus grand sorcier parmi ces frères.

Magicien benni par sont maître, il possède, en plus de son pouvoir et de son apparence particuliere, le don de Déluge de Nurgle, un micro-climat orageux qui déverse un déluge de pluie contaminé au dessus de ça tete.

Voilà pour la petite histoire :). Avec toutes ces données en tête, je m’attaque à la peinture, après un montage aisé grâce à un kit GW particulièrement bien réalisé.

J’ai eu du mal à trouvé un schéma de couleur. En pleine période d’halloween, je suis partie sur des tons « citrouille pas fraîche », un melance de vert malafif et de couleurs rouille/jaunâtre pour le côté fletrissement.

J’apprete la figurines en noir mat, et je refait une sous couche en brun/rouge, ce qui lui donne une couleur terre cuite. À partir de la, j’applique à l’aero plusieurs couche de brun de plus en plus clair jusqu’à atteindre une teinte jaune œuf sur les parties plus « tendue » de la peau. Après cet mise en lumière, je passe plusieurs couche de couleurs verte « pomme », puis turquoise pour varier un peut et de couleur rouille dans les partie creuse sous jacent du bestiau.

À ce niveau là, je me retrouve avec une grosse bête recouverte de plusieurs sous-couches « plates » mais variés. Je range mon aerographe pour passer au choses sérieuses au pinceau.

Toutes ces couleurs (vert, jaune, rouille…) doivent maintenant êtres liés. Je prépare donc des jus très dilués d’encre Liquitex de médium glaze pour obtenir des couleur intermédiaire entre toutes les couches que j’ai posée initialement. Par exemple entre les partie jaune est verte, j’applique une dizaine de « jus » orangés, jusqu’à ce que la transition paraisse naturelle. Chaque creux et jontions de la figurine sont traitées ainsi. C’est long, mais pas désagréable à bidouillé :).

Après avoir traité toutes les grandes surfaces de peau, je m’attaque au petits détails. Plaie ouvertes, boutons, cicatrices etc, je les peint grâce à divers glacis en couleur bordeaux, vertes très sombres, violets et jaunes plutôt dégoûtants ;). Après avoir peint en couleurs plus foncée que la peau tout les petits détails, je les rehaussent un part un avec des couleurs os, beige, rosâtres et fushia tout les petits pustules, morceaux de chaire, chancres etc… L’idée est d’avoir une peau neutre, d’approfondir les détails pour qu’il soit bien délimités, puis de les éclaircir pour qu’ils soit identifiables au premier coup d’œil.

Voilà. Je termine par les mâchoires, dents, ongles et tissus.

Pour correspondre à l’histoire de la créature, j’applique différent vernis. Les grandes surfaces de la peau restent satinée (légèrement brillante) grâce au glaze médium que j’ai utilisé pour fondre les couleurs. Ce qui lui procure un aspect humide correspondant à la pluie qui le suit partout. Ensuite j’utilise un vernis ultra brillant pour les plaies ouvertes, les yeux et tentacules, et les différentes gueules du monstre. Ce qui lui procure un côté repoussant et qui contraste avec la peau. Le tissus quant à lui reste dans des tons mat pour que la figurine ai 3 niveaux de lecture « d’humidité ».

Après tout ça, je prépare un socle à base d’une dalles en résine de pierres taillées que je pose sur un mélange de liège et de papier mâché. J’ajoute une flaque verdâtre agrémenté de bulles que je recouvre de colle à bois, ce qui permet d’avoir un rendu parfaitement lisse au séchage. Je peint le tout en vert divers et variés puis je passe un nombre incalculable de couche de vernis ultra brillant pour avoir un aspect liquide.

Et tadaaaa, c’est tout :).

À la prochaine pour sûrement une grosses bestiole ou peut êtres une belles grosse armure pour changé.

Parodius (, ;,,, ;,)

Un commentaire sur “Rotigus AoS 40k !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :